Ah 2018, quelle année. Je crois qu’on est arrivé au bout du bout du progrès de notre civilisation. Entre une grosse féministe et sa chanson dégueulasse qui gagne l’Eurovision, Arielle Dombasle qui sort un « film » tourné avec un Windows Phone ou les USA qui subissent leur 234ème fusillade de l’année, on peut dire que vraiment l’occident a réussi son virage du 21ème siècle. Pour alourdir ce bilan, je vous propose de parler d’un autre sujet tout aussi vecteur de progrès civilisationnel : les streamers et les Youtubers. Parce que oui, le divertissement audiovisuel a lui aussi droit à son naufrage intellectuel.

Je sais pas pour vous mais moi j’ai des hiérarchies dans la vie. Je me fais mes propres tier-lists sur différents domaines pour garder en vue les aspects les plus importants de mes valeurs. Par exemple, je sais qu’un éboueur est classé plus haut qu’un maire de Levallois puisque lui au moins sert ses concitoyens et n’encule pas la France entière depuis 40 ans. Et rangé tout en bas, au niveau des violeurs d’enfants, des tabasseurs d’animaux et des élus de La République en Marche, il y a les streamers et les Youtubers. Depuis maintenant 10 ans que le phénomène a pris de l’ampleur, on a eu l’occasion de voir que n’importe qui est capable de se dire streamer. C’est d’ailleurs ça que je trouve magnifique : qu’importe si tu aies une personnalité de merde, un comportement de gamin de 12 ans ou aucune qualité artistique, tu peux toi aussi exercer le métier de streameur ou Youtubeur. Allez, je mens un peu parce qu’au moins les Youtubeurs ils savent monter une vidéo. Mais si t’as aucune compétence ni aucun diplôme et que le RSA approche, lance-toi dans le streaming mon gars, ça va te rapporter gros.

Le streamer, c’est un peu le mec qui a loupé sa vie. Il se retrouve à jouer 7h par jour à des jeux qu’il est obligé de jouer devant un parterre d’imbéciles qui lui jettent des bananes (qu’on appelle « subs » ou « donations ») pour vivre. Qu’importe si t’en peux plus où si t’avais pas prévu, si le patron te demande de streamer 6h de Pokemon par jour pour remplir sa grille hebdomadaire, tu vas le faire et tu fermes ta gueule (coucou Jeuxvideo.com). Ce que j’adore dans le milieu, c’est les mecs qui croient qu’ils « créent du contenu ». Tu les écoutes les mecs « Ouais je suis créateur de contenu sur Internet ». Mais t’es rien du tout mon con, t’es juste une pauvre merde qui joue devant des gens, seul devant son écran et qui découpe des morceaux pour les mettre sur Youtube. Tu crées rien du tout.

amixem

Le célèbre intellectuel de Youtube : Amixem

C’est comme ça qu’on se retrouve avec des mecs qui amassent des sommes pas possibles comme theKairi78 alors qu’ils n’ont aucun savoir-faire, aucun talent et savent même pas écrire. Enfin je dis ça mais j’ai sans doute tord, regardez ces titres qui donnent envie : « Il trompe toute c’est copine » ou « Lebouseuh est moi ces finis » ou « Il les de retours chez moi ». Quand t’as une personnalité de patate et un niveau d’analphabète, en vrai c’est chaud pour toi dans la vie « khey ». Mais c’est ça d’être un crevard qui doit faire 3 vidéos par jour alors que tu passes h24 dans ton appart, forcément faut romancer sa vie pour trouver des sujets de vidéos de merde. Du coup tu fais tout et n’importe quoi vu que les trous de balle de 15 ans regardent non stop.

Le deuxième cas de figure que je trouve magnifique, c’est le mec qui est fort à un jeu mais qui n’a absolument aucune idée de ce qu’est l’animation ou l’interaction. Ces mecs-là c’est ma favoris parce qu’ils tryhard sur leur jeu mais alors le public OSEF. Ils veulent l’argent mais le travail de divertir, tu peux te le foutre au cul t’en auras jamais. C’est comme ça qu’on se retrouve avec un type qui fait du Mario Maker et qui a pas la moindre idée de ce que « ambiance » veut dire :

L’autre chouchou auquel j’ai été confronté, c’est encore pire : le mec il est sponsorisé par l’éditeur du jeu, c’est un streamer officiel et c’est un proplayer. Mais alors pour tout le reste, faut pas lui demander, tu verras que le haut de sa tête durant toutes ses vidéos :

Vraiment les mecs c’est le fun incarné, comment t’as envie de leur donner 5€ par mois pour qu’ils te divertissent, WOOHOO ! Je te jure si un jour j’arrive au stade où j’ai plus de ressources, bah je préfère streamer plutôt que la rue. T’as plus d’honneur mais au moins t’es au chaud.

Après faut pas blâmer les mecs uniquement. Ils font de la merde mais ils sont soutenus par masse de gens qui leur filent du pognon tous les mois pour exister. C’est certainement ça le pire. Je suis quasiment certain que le principal du public de ces mecs-là sont des jeunes de 18-25 qui les payent pour avoir l’impression d’être dans une communauté parce qu’à moins d’avoir une malformation congénitale, faut vraiment avoir 15 ans pour leur filer du pognon. Moi je ne vais jamais sur Twitch parce que c’est de la merde à 99% mais y’a des mecs biens qui proposent du jeu et de l’interaction, au moins ils font un effort. Pour moi, du moment que tu cherches à faire bien, que tu proposes un montage et que tu apportes une plus-value à un contenu, ça marche. Mais alors ce genre de vidéo de CHIASSE qui pullule sur Youtube, j’ai nommé les « réaction » vidéo mais bordel de merde POURQUOI ?!

Qu’est-ce que c’est que ce bordel de regarder un mec en vidéo réagir à une vidéo ? Quel est le but ? Regarde-moi ces trous de balle qui regardent un clip et qui sont là pour exister :

Voilà, il se passe rien, ils n’ont rien à dire, leur vie est à chier mais ils ont un Twitter et un Instagram alors forcément ils valent mieux que moi. Nan mais putain de merde c’est ça de la création de contenu ? Je te jure j’ai envie de leur enfoncer un poteau de signalisation entouré de fils barbelé et de faire des mouvements circulaires avec mon poignet pour être bien sûr que j’écorche intégralement leur intérieur.

C’est le résumé de 2018 : t’es présent sur les réseaux sociaux, tu fais des vidéos, tu existes. Moi j’ai pas de Facebook, pas d’Instagram et je te pisse au cul. Je passe des heures au sport par semaine et j’en ai rien à foutre d’apporter ma contribution à la société T’ENTENDS. Putain je suis tellement vénère. En plus tu te rends pas compte mais pour faire cet article j’ai du naviguer sur plein de merdes sur Youtube, mes recommandations vont être infestées de sous-hommes et autres pétasses.

Ah oui et j’ai même pas parlé des demoiselles mais est-il besoin d’en parler ? Elles se résument à deux choses : parler de maquillage ou juste être devant un écran pour exciter la testostérone des jeunes en misère sexuelle. Parce que ouais toi aussi me lit là, jeune, arrête de déconner. Tu files pas du fric à une meuf parce qu’elle est devant son écran, paye-toi une pute en appart au moins, respecte-toi. Elles au moins elles te font la totale et tu ressors honteux mais heureux. Twitch a bien compris comment capitaliser sur cette tendance de pétasses qui ne font aucun contenu mais qui veulent quand même profiter de l’argent des types en rut, ils ont ajouté une catégorie « IRL ». Ça veut dire que tu vas te montrer sur Twitch mais tu joues pas. Tu peux rester là, à parler devant ton écran avec un chat en attendant les donations. Twitch : le premier réseau de proxénétisme où tu peux même pas toucher la meuf que tu payes.

TwitchGirl

On sent que le gameplay est mis en avant.

Le Progrès on te dit.

J’ai même pas eu le temps de parler des pointeurs du Youtube Game comme Anthox Collaboy mais lui j’en avais déjà parlé en ce termes élogieux : « Anthox Colaboy ce FDP qui a monté un channel de vidéo de critique de channels vidéo. Tu comprends la phase ? Il sort des vidéos sur YT pour critiquer des vidéos sur YT. Lui c’est un génie il a tout compris. Mais attend il critique « de manière constructive » donc ça lui donne du crédit. Putain mais ferme-là, t’es qu’un héliport à gland. » C’était avant qu’on découvre qu’il profitait de son statut pour soulever de la mineure bien sûr, depuis mon opinion a encore évoluée et se situe à peu près à « si je te croise je te fais un prolapsus du rectum maison ».

Cet article il m’a donné envie d’aller pousser de la fonte, ça m’a trop mis la haine. Je te laisse faut que j’aille me défouler. Ou sinon je te fais une vidéo réaction sur la rédaction de cet article, ça pourrait faire des vues on sait jamais. Allez perds pas ton temps comme moi à regarder ce genre de merde, il fait beau dehors.

Bye.

Publié par Révérend Biceps

J'ai dédié ma vie à la puissance.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s