Salut les bourrins,

Il y a quelques mois, on avait conseillé un bourrin qui s’était approché de nous afin qu’on guide son cœur sur le sinueux chemin de l’amour. L’anonyme « Gilou » en pinçait grave pour Suzy, mais restait muet devant elle. Un homme qui magnait pourtant le pied de biche comme un prince, qui restait torse nu l’hiver au stade pour « faire comme les hooligans russes », trébuchait comme un enfant à la simple idée de dévoiler son cœur (surtout sans faire peur).

On avait donc créé un article en se disant qu’on pouvait surement guider d’autres âmes en peine, tout en aidant « Gilou », notre lecteur assidu cliquant plus que de raison sur la catégorie GONZESSES du site. N’étant pas sur du résultat, on se limitait à répondre discrètement afin d’éviter des catastrophes de masse mais voila que des nouvelles fraîches sont arrivées dernièrement.

« Gilou » a réussi à surmonter ses craintes. Après quelques tentatives, il a réussi à arrêter de lâcher des caisses dans la boulangerie pleine le Dimanche matin et a commencé à entamer des discussions avec Suzy. Le chemin faisant, ils ont réussi à se retrouver autour d’un verre afin d’échanger des regards doux. Ce bon vieux « Gilou » et sa trombine à la Eddy Mitchell ont mis le coup de grâce dans le cœur de Suzy et une belle histoire est née.

« Gilou » a également finit par se faire une Hemingway et s’est tiré du plomb dans le crâne. Suzy, pas spécialement calée en violence ou en joueurs de Grenoble des années 70, a détalé en Andalousie avec Rodrigo. Le sulfureux espagnol a fait chavirer le cœur de notre boulangère un bon matin par son phrasé et Suzy s’est vu frappée par la vida loca.

Triste destin pour « Gilou »… Désolé mec ?
Vu qu’on a fait quand même un sacré boulot la première fois malgré les ratages de dernières minutes, on s’est dit qu’on allait rouvrir publiquement notre aide aux bons lecteurs de notre site, toujours anonymement.

Aujourd’hui, on rend publique la lettre qu’on a adressé à « Bernoche », jeune homme à l’air sévère, qui panique à l’idée de travailler sans que notre main ferme tienne la sienne le temps de forger ses muscles de hanches, pour éviter les embûches.

« Pas deux occasions pour faire une bonne impression »

cgq3ydkuyaakudd

« Ça y est, le grand jour est arrivé. Après des semaines de recherches sur tous les sites à la con, à te taper le mongol du Pole Emploi et son haleine de merde, t’as réussi à décrocher… un entretien d’embauche.

Un entretien, c’est bien, ça fait mec sérieux pour ton entourage. Ça fait surtout plus sérieux que de te lever à 13 heures 30 parce que t’as picolé jusqu’à pas d’heure en jouant au flipper du bar du coin comme un zombie. C’est d’ailleurs cette image qu’il va falloir polir si jamais tu veux avoir le boulot, parce que t’auras pas deux occasions de faire une bonne impression mon salopard.

Brosse toi les dents, prends une bonne douche en profondeur et habille toi bien. Je sais, le costard que tu porteras ne sera jamais assez grand pour cacher le bourrin que tu es mais un peu comme les magiciens, tu joueras avec les angles de vue et ça passera crème.

Quand tu rencontres le DRH pour parler un peu de ce que tu sais faire, réfléchis bien. Même si ça peut paraître impressionnant comme ça, démonter et remonter la gatling de Rambo plus vite qu’un putain de sergent tout en étant alcoolisé, comprends que ça n’a aucun intérêt pour devenir opérateur de saisie aux impôts. Après, je peux comprendre que ça claque et que t’aies envie de le dire, mais pas tout de suite.

Parle plutôt de capacités analytiques et motrices impeccables même sous pression, détourne seulement la vérité. Comme le fait que t’aies guidé une bande de hools pendant un déplacement en Ukraine pour de l’Europa League et que t’as explosé ces types sur leur propre terrain, c’est impressionnant certes, mais dit plutôt que t’as un background managérial dans le secteur sportif. Le fameux tour de carte du magicien, faut juste faire jouer les angles de vue et tout le monde pensera que t’es Gérard Majax au lieu d’une version hardcore de Renaud.

Avec un peu de chances, le type verra en toi un futur pilier de la boite avec qu’il pourra partager ses anecdotes croustillantes sur la construction de bateau dans des bouteilles en verre et verra te voir en premier pour débriefer le dernier « Touche pas à mon poste ». Certes c’est des trucs de gros nazes mais ne rejette pas quelqu’un qui étale son cœur, surtout quand il te file des chèques sympas et des tickets restos.

Période d’essai : le champ de mines

Cheerful business people

Je préfère parer à toutes éventualités maintenant « Bernoche » à cause d’une histoire où j’avais pas vu tous les aboutissants… T’occupes pas de savoir et lis plutôt le reste.

T’as décroché le gros lot et le DRH semble avoir apprécié ton profil de passionné de la saisie qui ne fait absolument pas ça pour manger. T’es invité du coup à travailler à la DGFIP avec le gratin du tertiaire, dans une ambiance papa-maman de gens qui n’ont plus de temps d’avoir des passions (donc rien à dire) ou pire, qui n’en n’ont jamais eu.
Ça va pas être facile de parler du temps qu’il fait pendant 20 bonnes minutes ou dire du mal de tes collègues dans leur dos parce qu’il n’y a pas d’autres sujets de discussion intéressants, mais tu vas devoir t’y faire. Les discussions viriles sur le dernier Amiens-Guimgamp, l’affiche Khabib-McGregor, ce sera pour le week-end, en attendant, hoche la tête et souris parce que t’es en période d’essai.

T’es sur un siège éjectable pour le mois qui arrive (ou les deux prochains) et rien que d’éternuer sur les muffins de la salle de repos te foutra dehors. On va donc balayer tout de suite les évidences pour que tu puisses manger sur le long terme. Pendant ta période d’essai tu ne dois pas :

1-Draguer les stagiaires en disant que si elles sucent, y’a peut-être un CDI au bout. En plus d’être grossier et incorrect vu ta position dans la hiérarchie de la boite, c’est la prison qui t’attends ducon. Attends d’être cadre enfin.
2-Péter en open-space et lever le doigt. C’est clairement pas le délire des environs.
3-Matter des films de boule sur ton PC. L’administrateur te verra et surement tes collègues. Attends d’avoir un bureau, une porte fermée et de l’influence pour pouvoir faire ça sans crainte.
4-Venir bourré. Je préfère être sur même si je pense que t’es pas con à ce point la… si ?
5-Secouer le mec de la compta’ parce qu’il a l’air vulnérable. Ouais c’est tentant parce qu’il est très petit, il louche et il semble aussi faible qu’un enfant mais laisse ça pour plus tard.
6-Faire des chat-bite, des pichenettes dans les oreilles, des alertes à la bombe.
7-Chanter la chanson de George Best à fond avant d’aller au toilette

Je sais qu’en lisant ces lignes tu auras l’impression qu’on essaie d’amputer une bonne partie de ta personnalité mais c’est ça le monde de l’entreprise mec. Tu vas devoir faire dans le feutré et pendant un long moment pour pouvoir vivre correctement.

Conclusion

Voila, j’espère t’avoir donné toutes les clés pour que ton avenir soit radieux. N’hésite pas à revenir vers nous avec des nouvelles, qu’on imagine positives, je serais un peu comme un papa fier et ému qui voit son gamin faire du vélo tout seul alors qu’il a lâché la selle.

Je te souhaite le meilleur et n’oublie que tout deviendras plus facile avec l’expérience. Le sourire et le rire corpo’ s’affineront tout seuls et tu finiras par oublier que Jean-Jacques est un sacré connard Macroniste. Juste, n’oublie pas ta première vie, parce que même si les types que tu côtoies toute la semaine sont des lavettes qui méprisent doucement des passions plus viriles, risquant de te faire douter de leur intérêt, c’est quand même cette vie la qui fait de toi un mec intéressant et le type le plus balèze aux soirées barbecue. »

Des bisous et à bientôt les bourrins.

Publié par Hooligan Sensible

Rédac-chef de ce bordel.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s