Les baby boomers, c’est cette génération dorée qui a tout eu et tout détruit en seulement cinquante ans. C’est cette génération qui a tué toute perspective d’avenir et d’évolution  pour toute personne née après les années 80 mais qui fustige les jeunes qui manquent d’ambition. C’est cette génération qui a voté pour deux guerres en Irak et critique la montée de la violence chez les jeunes. Cette génération où tout le monde a pu acheter une maison à 22 ans avec un boulot sans diplôme et qui vous dit que la vie était plus dure avant. Et bien maintenant, après avoir laissé 70 ans de droits sociaux (dont ils ont eux bien profité) partir en fumée, ils ont enfin trouvé quelque-chose qui les révolte : Pokémon Go.

Etude de cas :

Olala ça dénonce grave.

Alors que la jeunesse vit dans un monde où règne l’anarchie et le chaos, où la plèbe se vautre dans la fange culturelle et le mépris de soi. Un monde où les vraies valeurs ne sont plus et où la chaleur humaine manque cruellement. Alors que tout espoir semble perdu, apparaît Laurence Rossignol, ministre de la famille et de l’enfance, humaniste dans l’âme, balayant du revers de la main ces vices ignobles, nous apportant la culture et le contact humain, le vrai.
Dis donc Laurence, être ministre de l’enfance et de la famille en étant autant déconnectée du monde de la jeunesse, elle se passe comment ta schizophrénie? Pour vous situer le personnage, il convient de préciser qu’on parle d’une femme qui (entre deux beaux moments de philosophie twitteristique) aime comparer les femmes qui portent le voile aux « nègres pour l’esclavage ».

what-facebook-feels-like-in-2014-by-pawel-kuczynski-5

Too deep.

Quand on voit qui sont les gens chargés de nous ramener à la réalité du contact humain, je ne suis pas forcement étonné que la jeunesse préfère avoir le nez dans le téléphone. Apres nous avoir propulsés dans un monde dysfonctionnel et anxiogène, il serait bon de se demander si les donneurs de leçons n’auraient pas une part de responsabilité dans notre refus d’en faire partie.

Michael Youn? pour de vrai?

Car c’est bien ça que révèle ces fucking tweet dignes d’un sermon de fin d’épisode de « 7 à la maison » : un choc générationnel qui s’explique par le fait qu’une génération pense que la suivante a perdu ses valeurs alors que celle-ci pense que la précédente a créée un monde où elles ne peuvent exister. Sacré bordel. Et ça donne des situations grotesques où les ministres de la jeunesse font la morale aux jeunes sur leur utilisation de l’internet mais s’empressent de vite légiférer dessus afin de pouvoir gratter un centime à chaque fois qu’une jeune fille cliquera sur la vidéo d’un tuto maquillage (toujours pompé d’une blogueuse beauté américaine). Ces gens qui déplorent la « génération Tinder » à grand coups de reportages chocs sur notre désincarnation de l’amour physique sont les mêmes qui nous ont appris pendant des années qu’engager la discussion avec une femme c’était un truc de gros machos. Ça donne aussi cette putain de « chanson » des enfoirés.

Je me rend compte que j’ai peut-être tapé fort sur tout ces baby boomers. Comme me le dit mon pote Kader à la salle : « t’es un sanguin le châtelain, tu devrais contrôler tes pulsions en les canalisant, par exemple avec le scrapbooking ». Il a raison dans le fond, j’vais donc me canaliser en en remettant une couche à ces fils de pute de « jeune vieux », ceux dont le monde n’est pas en train disparaître, mais qui ne font pas non plus partie du nouveau, ces moyens, ces  »entre-deux », ceux à qui l’enfer de Dante réserve le pire des sort:

Premier de cordée : Michael Youn dont le tweet est quelque part au-dessus. Hobby : se déguiser en bite géante et copier les Jackass. Aime : gagner beaucoup d’argent en abrutissant les jeunes. Déteste : que les jeunes s’abrutissent au lieu d’agir pour des lendemain plus lumineux.
Deuxieme suspect : Arthur dont le tweet est quelque part au-dessus. Hobby : Copier les présentateurs de talk-show américains. Ambition : Devenir le Larry King francais, mais échoue par manque de personnalité. Aime : Abrutir les jeunes en réunissant Valérie Damidot, Berangere Krief et Ary Abittan sur le même plateau. Déteste : que les jeunes s’abrutissent au lieu d’agir pour des lendemains plus lumineux.
Vous commencez à comprendre le principe et finalement, un truc qui hérisse le poil de toute les plus grosse pipettes du PAF* ne peut pas être foncièrement mauvais.

*(j’ai envie de mettre des patates dans le ventre d’un mec en train de faire du développé couché  en hurlant les paroles d’antisocial de trust quand j’entend ce mot)

Bon je conclurai en disant à tous les geek qui se disent que j’ai trop raison que ça déchire les Pokémon etc : J’en ai rien à foutre de votre jeu à la con, mais si vous avez envie de gâcher votre temps en retournant en enfance sur la route de votre boulot à la con, c’est bien le moindre de vos droits. Allez salut les bourrins !

ps : Message à l’attention mes potentiels lecteurs de l’ancienne génération : ne vous inquiétez pas de notre génération qui risquerait de transformer l’être humain en créature asociale, vous vous débrouilliez déjà très bien sans nous.
WkHHpZ1.jpg

Publié par virilchatelain

Un commentaire

  1. […] Châtelain avait une fois flingué au Tommy Gun tous les piliers de la débilité quand ils s’étaient donnés … pour taper sur Pokemon Go. Parfois des types vont tellement vite pour dire des conneries que ca […]

    J'aime

    Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s