Salut les bourrins,

Comme les grands penseurs aux fronts proéminents, j’ai eu des relents de pensées existentielles l’aut’ jour. Qui suis-je ? D’où viens-je ? Quelle est la place de ma pauv’ carcasse dans l’univers putain de merde ? Tout s’est évanoui quand je suis tombé sur Marseille-Lille et que j’ai découvert une survivante de mon pack de Guiness.

Cela dit, même si j’admirais ma bonne vieille équipe du terreau terrasser des tournebites comme Marseille, ça m’a laissé quelques pensées qui pourraient limites êtres plagiées par BHL (-> la grosse pipe). La question de savoir, par exemple, si ce que je fous vaut bien la peine quand on voit généralement que des plaisirs simples comme le football et l’utilisation tactique du bazooka est montré du doigt et moqué par l’homme de la rue.

Personne n’a vraiment envie d’investir du temps et de la matière grise si finalement on se retrouve à parler pour un mur.

C’est la que je me suis demandé si je devais pas enfiler un costume et des fausses lunettes pour embrasser un peu de cette e-Fame, faire articles à thumbnails trop rigolos avec mon visage qui se tord dans tous les sens pour appâter le fils de pute avide d’avalanche de merdes dans son cervelet.

C’est la que je me suis demandé, après avoir lâché une caisse qui me restait d’un fond de haricots hier, « mais en fait ça ressemblerait à quoi, l’inverse de ma plus belle oeuvre, Le Coin du Bourrin ? »

Voyage en terre maudite, voyage sur « Le Carrefour des Esthètes »

DES ARTICLES SUR COMMENT ETRE UN CONNARD

Bah ouais parce que déjà, un site qui serait complètement l’inverse du CDB verrait le sport comme un truc trivial (ou trop coloré YMACOMPRIS), un truc complètement inutile pour les décérébrés qui ne savent pas résoudre des équations à trois inconnues.

Du coup t’aurais surement tous les samedis a 12h00 une panoplie consternante d’articles complètement nuls à chier sur un lifestyle tout pété de gars qui aiment voter durement à droite.

T’aurais des guides pratiques pour bien dépenser l’argent de tes parents et magnifier ton corps de lâche sans lever un peu ton cul parce que t’es habitué à te faire chouchouter. Ta mère t’a dit que t’étais spécial donc t’y croiras à mort jusqu’au bout.

Je parle souvent du mec de droite mais croyez moi que des débiles de gauche qui voient aussi le sport comme un vecteur du capitalisme et qui du coup refuse même de jouer avec deux sacs et un ballon représentent également une certaine idée du ramasse merde parfait qui serait mon opposé. Putain qu’est ce que je peux détester les gens en fait.

ILS PARLERAIENT DE FILMS DE PÉTEUX

Le site qui serait site l’opposé à notre bon vieux CDB verrait pas John Wick ou d’autre direct to DVD comme des films où l’on peut kiffer 5 minutes, voir même se marrer. Je dis pas que je suis réfractaire aux bons films mais je suis plutôt comme Aimé Jacquet qui pouvait trouver 1 à 2 minutes qualité dans 90 minutes de match merdique.

Les enculés notoires qui se pignolent en cercle lèvent jamais les yeux pour regarder ailleurs, du coup, parfois, t’as des bonnes idées, des angles inédits qui peuvent venir de trucs minables sans que ce soit noté. Faut avoir le courage d’affronter la tempête de merde, parfois jusqu’à un ouragan force 4 si tu dois te taper des comédies françaises de baltringues surpayés et sans talents.

Forcément, un rédacteur à l’opposé de notre taff proposera des articles sur des trucs complètement pétés parce qu’un prof de cinoche qu’il a rencontré une fois dans un cercle de trouducs lui a dit que c’était un chef d’oeuvre.

RÉFRACTAIRE A PAS MAL DE TRUCS

Parce qu’en France on est toujours les derniers à se lancer dans quelque chose de nouveau, parce qu’on attend bien que tout le monde entier se penche dessus pour qu’on commence à peine a comprendre qu’en fait c’est un truc cool, notre opposé lui fera des brûlots contre des trucs nouveaux et inoffensifs.

Viril Châtelain avait une fois flingué au Tommy Gun tous les piliers de la débilité quand ils s’étaient donnés rendez vous au carrefour des mongols pour taper sur Pokemon Go. Parfois des types vont tellement vite pour dire des conneries que ca passe la vitesse du son. Au fond Pokemon Go on s’en fout nous, mais laisse un putain de gars s’éclater, surtout quand il te fout la paix et qu’il fait chier personne bordel.

Parfois t’as aussi le stade supérieur ou des types racontent des énormes conneries, avec l’excuse d’être très intelligent parce que trois blaireaux sont venus pour avoir une signature sur son bouquin de merde. Remember.

Un bel exemple d’enculé qui serait probablement le redac’ chef du « Carrefour des Esthètes« .

NE PARLONS PAS DES FORMES DES FEMMES

La priorité du Carrefour des Esthètes serait d’embrasser pleinement la cause féministe et d’être la tête de gondole de ces hommes qui agitent le drapeau de leur cause en assurant que c’est pas du tout pour essayer de ‘en taper une.

Tu serais surement bombardé de liens vers des articles de « femmes fortes » et des nanas qui se battent contre vents et marée pour l’égalité des droits. Du coup t’aurais surement sur ton mur la grosse tête de troll de Marlène Schiappa assez régulièrement.

GNIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII

Personnellement moi j’ai grandi avec Buffy, Lara Croft et Sydney Fox l’Aventurière, j’ai bien compris qu’une nana pouvait correctement manier un calibre et éventuellement faire du Taekwondo aussi proprement qu’un Pascal Gentil sous stéro’.

Seulement faut comprendre qu’en tant qu’hommes, on aime aussi les paires de nibards. Sans dec’, un joli fessier, des nichons bien formés, une meuf tellement mimi qu’elle t’a rendu deux ans de ta vie, c’est quelque chose qui est difficile de se priver tellement c’est bon.

C’est pas ça qui nous fera hurler à des meufs au pifs de se mettre à poils. Sachez qu’il y a des gens payés pour être bonnes et qu’elles sont tout a fait contentes quand on pose les yeux sur elle.

Finalement j’ai fini par résoudre mon conflit intérieur et j’ai probablement fait la paix avec moi-même.

Même si je suis un éternel pessimiste parce que c’est difficile autrement quand on a une sainte des cons et que finalement ça prolifère dangereusement (même des gens censés former une élite le sont), je sais que j’ai toujours mon petit repère sur l’internet où on s’affranchit un peu de tout ça.

Honnêtement, je sais pas pour vous, mais je foutrai probablement jamais les pieds sur le Carrefour des Esthètes.

A bientôt les bourrins.

Publié par Hooligan Sensible

Rédac-chef de ce bordel.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s