Catégorie : Cinoche

Star Wars 7, une ode à la nécrophilie?

Imaginez qu’on exhume le cadavre de Fred Astaire, qu’on exhibe sa dépouille et qu’on le force a faire des claquettes grâce a un système de marionnettiste

Vinnie Jones, itinéraire d’un casseur de gueules.

« Je m’appelle Vinnie Jones, je suis un gitan, je gagne beaucoup de fric et je vais t’arracher l’oreille avec les dents puis tout recracher dans l’herbe. Tu es seul mon gros, tout seul avec moi ! »

Looking for Eric : Critique

Comme tout un chacun le sait ; la vie est une chienne. C’est pourquoi, à l’instar du GI américain qui passe son temps à se souvenir de […]

Pourquoi Johnny ferait un excellent Rambo.

Un type qui sent l’huile, la sueur et la testostérone.

Blunt Force Trauma: le film avec des gros flingues.

On avait dit que la catégorie cinoche serait une catégorie pour les films sévèrement burnés et je crois que j’ai trouvé le joyau de la couronne.

Creed: L’Héritage sévèrement burné.

Encore un Rocky ? Non jeune blanc bec, ce n’est pas un Rocky mais bien CREED.

Le Cinoche, l’art le plus burné.

Pour 10 boules, tu as le droit de voir des gros flingues, des nanas à moitié à poil et de la bonne musique rock.