Bonjour mon bon vieux salopard.

Les gens sont souvent des grosses pipes au sujet du cinéma.

Ils bouffent la même merde depuis des années sans trop se plaindre, se mangent des reboots de reboots parce que des gros producteurs avides de frics savent que ça va faire pleurer de joie les nostalgiques et ils demandent même que Bienvenue chez les Chtis gagne un prix artistique alors que le film n’a aucune vraie valeur.

Constat triste, surement lié au fait le QI moyen est en chute libre depuis pas mal d’années, mais la où le public a toujours eu raison c’est quand il sent que les deuxièmes films sont souvent plus nazes que le premier. Bien sur t’as toujours Retour vers le Futur 2 qui est carrément mieux, L’Empire Contre Attaque est surement le meilleur Star Wars mais que dire quand on est face à la saison 2 de Punisher ?

La saison 1 montrait pas mal de potentiel mais un peu comme Paul-George Ntep, tout s’est très vite cassé la gueule pas longtemps après le coup d’éclat.

On revoit tout ça.

Panique à bord, on ne sait pas de quoi parler.

Quand la Saison 1 allait à l’essentiel du caractère du Punisher, c’est a dire « Je vais démolir méthodiquement ceux qui ont tué ma famille et laisser une marre de sang gigantesque« , la saison 2 montre très peu d’imagination pour la suite. Tiens, le mec qu’on avait bien savaté la saison d’avant se remet à être un personnage central puis on fout une autre histoire avec et on mixe le tout. Pourquoi ?

« Parce que la coke est bonne sur la table et que j’avais pas le temps de réfléchir sur des histoires de nerds putain » m’a confié Jonathan, scénariste sur la série.

L’autre histoire c’est la fameuse chasse avec la jeunette qui s’est mis à dos une famille chrétienne et qui envoie un super tueur à leur poursuite. Frank peut pas blairer les injustices donc il s’en mêle au détriment de sa vie en reconstruction. Ok soit, c’est très basique et ce genre de trucs arrive très vite à faire chier car aucun développement peut se faire sur un truc aussi simple, surtout dans un contexte pareil et les types ont pas le génie des frères Coen dans No Country for Old Men.

Aussi, tout le baratin autour de le processus d’identification et le fait qu’il voit peut être sa fille dans cette nana est forcé, inintéressant et tranchant carrément avec le vrai personnage du Punisher, qui est un sacré fils de pute à sang froid par la force des choses. C’est la aussi le gros problème de la saison 2.

Frank Castle le mec gentil.

Frank Castle est un mec simple : il voit un fils de pute, il le tient à sa merci et lui fait un regretter d’etre un salaud. Difficile de laisser libre cours au personnage car Marvel a une popularité tellement grande de nos jours que même les anti-héros crades et qui sont censés être des salopards immondes doivent vendre des jouets à Disneyland Paris.

Dans Punisher S2, Frank Castle est un type très gentil. Certes il est toujours capable de massacrer des équipes entières de forces spéciales mais il est complaisant. Il est capable de laisser en vie un photographe pédophile quand il aurait surement accroché ses boyaux à une chaîne dans le comics, tout ça parce qu’une adolescente (insupportable tout le long de la série d’ailleurs) lui dit que c’est pas bien de tuer les gens.

Quand un type, ancien des forces spéciales, qui développe une haine chronique et profondément violente parce que sa famille a été assassinée se fait stopper mollement par une gamine même face à une sous-merde, t’as vite compris que le Punisher, un personnage créé pour être aussi froid et dégueulasse, a disparu cette saison. La seule chose qui nous fait rappeler que c’est le Punisher c’est son gilet par balles et c’est pas souvent qu’il le porte.

Le seul point positf : John

Le chasseur dans cette Saison 2 reste le seul point positif à trouver dans cette saison. On le découvre petit à petit dans la saison et au plus le temps passe au plus John devient le seul gars dont on souhaite connaître l’issue.

Il se révèle aussi efficace que le Punisher malgré son habit de religieux, se permet même de poser pour narguer ses adversaires quand on le prend en photo et a une histoire relativement triste.

Un bon personnage, bien écrit, dans un tout brouillon et insignifiant.

Conclusion

Honnêtement, passez votre chemin. Rien a voir, rien d’intéressant, aucune scène folle, aucun talent à l’oeuvre. Même Jon Bernthal a l’air de se faire chier en jouant le rôle et c’est compréhensible vu le fossé entre la qualité du Punisher dans la série Daredevil et cette saison.

Investissez du temps dans d’autres choses !

Passez une bonne journée les bourrins.

Publié par Hooligan Sensible

Rédac-chef de ce bordel.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s