Salut les bourrins,

En ce moment je sais pas trop ce qu’il se passe, j’arrive à boucler tout ce que j’ai envie de faire depuis un moment.

Bien qu’interviewer Néphael ou Ariel Rebel est très compliqué parce que notre site s’appelle quand même « Le Coin du Bourrin » et que c’est difficile de convaincre si la personne ne pose pas la yeux deux secondes sur ce qu’on fait (parce qu’on pue la classe honnêtement), les autres projets sont très accessibles. Peut-être qu’il fallait que je me sorte les doigts en fait.

Tout ça pour dire qu’il n’y a pas longtemps, j’ai fait mon pèlerinage à Révolution 10. Le plus grand show de catch français de l’année avec une carte exceptionnelle, qui a vu Tristan Archer remonter sur le trône de la compagnie en devenant leur champion pour la seconde fois.

Tristan Archer, ça doit faire quelques années qu’on se parle occasionnellement grâce aux autres projets que j’ai eu en dehors du CDB mais je n’ai jamais eu l’occasion de le prendre à part pour le faire découvrir aux gens de not’ bon site.

Ce qui ressort quand on lui parle, c’est que Tristan parait quand même être l’Ultime Bon Gars. Accessible, sympa, humble, intelligent, le type est chaleureux et peut causer de pleins de choses comme s’il te connaissait depuis des années. C’est assez déroutant sachant qu’avec un statut de numéro 1 français, il pourrait tout à fait t’envoyer chier sans que ça te blesse parce qu’au fond tu comprendrais que le type à autre chose a foutre.

Du coup on a parlé de catch, de sa place dans le catch FR et forcément un peu d’autres choses. Rencontre.

CDB : « Quand on pense au catch français de nos jours, y’a ton nom qui arrive au sommet de la liste immédiatement. Quand on tient une position pareille dans un environnement comme le catch français, est-ce qu’on sent une responsabilité supplémentaire vis à vis des shows, des fans, de son niveau de performance ?

TA – En haut de la liste? Non beaucoup d’autres sont aussi au top ! Différents styles, différentes attitudes… et c’est ça la beauté du catch, il y en a pour tous les goûts. Ensuite ma responsabilité, je la prends vis à vis de mon expérience. Je veux que mon parcours inspirent les nouveaux catcheurs, que les catcheurs français profitent des portes que ma génération avons enfoncés.

Sur les shows, comme je commence à avoir de la bouteille comme on dit, j’essaie constamment d’innover et de rendre les spectateurs heureux.

Tristan masque

Crédits : Miguel Discart

CDB : « En parlant de portes enfoncées et de parcours, ça fait maintenant 9 ans que t’es sur le circuit français et t’as engrangé toutes les ceintures des plus grandes fédés que l’on a. Est-ce qu’il te reste encore un objectif à accomplir sur notre circuit ? Tu as déjà senti l’envie de t’investir plus aussi derrière le rideau avec les nouveaux catcheurs qui arrivent justement ? »

TA : Sur notre circuit, avoir encore plusieurs matchs avec les nouvelles générations pour transmettre quelques billes qui les rendront encore meilleurs que moi. Derrière le rideau non, pas envie de monter ma promotion, chacun son métier, mais je donne toujours des conseils si on me demande. Je regarde quasiment tout le show depuis les vestiaires !

CDB : « T’as catché des superstars de l’indy ces dernières années : Chris Hero, Tommy End, Cedric Alexander, Thimothy Thatcher, Donovan Dijak, Rocky Romero, Jimmy Havoc… Quel match ou quelle rencontre t’as le plus marqué ?  

TA : Oublie pas John Gresham ! Ils m’ont tous apporté quelque chose de différent! Thimothy par exemple on y a été totalement à l’instinct ! On a écouté les gens, on s’est adapté complètement l’un à l autre! Après si je dois en choisir un, ça serait vraiment Tommy [End], car on a créé une réelle amitié. Il m’a apporté beaucoup de chose et m’a toujours mis en avant partout sur les réseaux etc etc. Il est fantastique et je suis tellement fier de lui !

CDB : « La plupart des gens qu’on cite, dont Tommy End, ont signé à plein temps à la WWE. Toi aussi t’as eu ton expérience avec la compagnie lors du Cruiserweight Classic en 2016 avec un match de 7 minutes, pas idéal pour s’exprimer, mais qui a marqué tous les spectateurs avertis parce qu’il était très bon. Le coup de fil de Triple H pour garnir le 205 Live, c’est pour quand ? »

TA : Ça malheureusement ce n’est pas moi qui décide car crois moi, je me serais déjà arranger pour être signé (rires ) Je continue de bosser, de me renouveler, tout en essayant de préparer la relève.

CDB : « On a déjà eu plusieurs interactions toi et moi par le passé donc je connais un tout petit peu ce que tu aimes dans la vie, genre les mangas, mais je me suis toujours demandé si t’avais d’autres passions dans la vie. Qu’est ce qui te fait vibrer à part le catch ? »

TA : Ouah tellement de choses ! J’aime la vie en général! Les animaux, la nature, le sport…. j’adore aller au ciné, mater des séries, les comics, la musique, les jeux vidéos ! Le problème, c’est que je suis curieux du coup je m’intéresse à tout. Il y a que deux trucs avec quoi j’accroche pas du tout: le foot (à part l’équipe de France que je soutiens sans faille, et les équipes françaises quand elles sont dans des grandes compétitions) et les voitures ! Ça vraiment… c’est le truc que je comprends pas… « Ouah elle a 120 chevaux !« , ok… mais c’est limité à 80 km en juillet !

CDB : « Bordel ça fait un paquet de trucs en effet. On va essayer de prendre un échantillon de tout ça : 
-Série préférée,
-Comics préférés,
-Film préféré.
Jeu vidéo préféré
L’exercice est dur parce qu’on change souvent d’avis mais ce qui te vient en tête ou ce qui parait une évidence. J’adore 50 000 films mais mon top c’est toujours Le Bon la Brute et le Truand par exemple. »

TA :  – Séries : Supernatural, Buffy contre les Vampires, Breaking Bad, La casa de Papel, Game of Thrones.

Comics: Wolverine, Deadpool et Walking Dead

Film: A la recherche du bonheur

Jeux video : Suikoden 2

CDB : « On a eu un gros débat avec des gars la dernière fois. Sangohan dans Dragon Ball Super, toujours un vieux faible ou pas ? »

TA : Sangohan …. je ne me rappelle de lui que contre Perfect Cell après il a disparu !

CDB : « Est-ce que tu peux mettre un terme au débat : One Piece ou DBZ ? »

TA : DBZ for ever !

On remercie une nouvelle fois Tristan d’avoir accepté de causer avec nous ! Vous pouvez le retrouver sur tous les réseaux sociaux imaginables : Facebook, Twitter, Instagram.

Sans déconner, on risque de le revoir dans les plus hautes strates du catch un jour donc vous allez pouvoir faire les hipsters et dire « Ouais je le connais depuis qu’il catche sur le circuit français« .

A bientôt les bourrins.

Publié par Hooligan Sensible

Rédac-chef de ce bordel.

Un commentaire

  1. […] qui est drôle la dedans, un peu comme Hooligan Beef, Rosto et Tristan Archer, c’est que malgré ce côté la, elle se transforme en lionne dès que la cloche sonne et […]

    J'aime

    Réponse

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s