Salut les bourrins.

La coupe du monde 2018 approche à grand pas, on connait désormais les groupes qui vont s’affronter pour gagner le prestigieux titre de champion du monde.

coupe-du-monde-2018-les-reactions-des-bleus-apres-le-tirage-au-sort

Pas de vrai groupe de la mort, quelques belles affiches dès la phase de groupe, la prochaine Coupe du Monde offrira probablement de belles surprises mais qui obscurcissent le vrai problème de la compétition: cela se passe en Russie.

« Quel est le problème ? » m’a dit une fois Bertrand, jeune babtou porteur du combo sarouel-tongs et affichant fièrement une chevelure dreadée. « Après tout, la Russie est un pays respectable non ? Pourquoi parler de haine quand on peut parler d’amour ? » Au-delà de son ignorance et du fait que son injonction lui a fait passer quelques mois dans le coma, Bertrand ne sait pas que le pays est un sacré trou à merde.

Tour d’horizon.

UN PAYS DE JACKYS
gopniks_the_phantom_menace_tass_654726_1000

Si tu veux voir à quoi peut ressembler un pays du tiers monde sans passer par la case Afrique, tu peux aller faire un tour en Russie.

Seulement deux putains de villes viables alors que ton pays peut contenir une fois et demi l’Amérique du Sud, forcément ça créé un exode massif de tous les gros clochards de ton pays qui veulent bouffer autre chose que leurs pompes. Ce qui entraîne : gros pâtés de maisons horribles à la va vite et surtout reproduction de personnes avec des QI proche du 62.
Quand on est con comme une bite, généralement on enfante pas des futurs prix Nobel et la Russie s’est créé une bonne couche de gros jackys, aussi racistes que violents. Leur nom ? Les « gopniks ».

Un « gopnik », c’est un mec qui zone dans les cités, qui passe son temps à picoler et qui prend un malin plaisir à effrayer tous les mecs qui passent autour, volant parfois ce qu’ils ont dans leurs poches. Un terreau parfait pour aussi cultiver le racisme et la discrimination (on y reviendra), ainsi que le crime organisé, très actif dans le pays.

Les mecs sont tellement cons qu’ils se pètent les jambes pour le fun.

UNE SALOPERIE DE CULTURE DE LA TRICHE

unknown

Tous les pays de bouseux ont un point commun, ils sont fiers de leur pays plus que de raisons.

La Russie fait partie de ces pays qui essaient constamment d’être sur le devant de la scène pour montrer qu’ils sont les plus grands, les plus forts, les plus intelligents dans un domaine… sauf qu’ils le font sans être dans les clous.

Depuis maintenant une bonne moitié de siècle, les russes essaient d’imposer leur drapeau sur toutes les compétitions possibles en n’hésitant absolument pas à tricher. C’était vrai durant leur période communiste où les pays sous l’union soviétique étaient chargés comme des mulets sous stéro’ pour véhiculer une image positive de leur manière de vivre, c’est encore vrai aujourd’hui avec les récentes découvertes de ces 5 dernières années.

Selon l’agence mondiale du dopage, 1 000 athlètes russes dans 30 sports différents ont bénéficié d’un programme de dopage sponsorisé par le pays. (source -> ici).
Grillés par la blinde d’agence antidopage qui bannissent régulièrement les athlètes russes à vie de leur compétition, l’agence antidopage russe se défend en disant que les accusations sont « infondées ». Un défense de blaireau pour un pays de blaireaux.

DES PUTAINS DE GROS XENOPHOBES HORRIBLES
933911_10151771056215272_979066937_n

Les russes ont une aversion pour tout ce qui n’est pas blanc, hétéro et parfois même masculin.

Ces dernières années, les russes ont réalisé le Grand Chelem du fils de pute. En plus de :
– fermer les yeux sur les camps de concentration pour les homosexuels dans un pays satellite.

unknown1

Les mecs ont honte de rien

– des lois empêchant la mise à disposition d’informations aux plus jeunes sur l’homosexualité (récemment jugée discriminatoire par la cour européenne des droits de l’homme)

unknown2

Les mecs ont causé plus de 200 incidents racistes dans les stades du football du pays sur les 5 dernières années. La liste des événements est disponible ici-même. Pourquoi le pays n’a pas foutu un bordel pas permis, révolté par les crimes racistes ? Parce que le racisme chez eux est monnaie courante, et accepté. (Vous pouvez trouver toutes les informations ici en français.)

… Comme le fait de frapper sur des bonnes femmes.

unknown3

lien vers l’article : ici

La Russie, un pays où il fait bon vivre.

ACCEPTER POUTINE OU MOURIRgettyimages_121322303

Quoi de mieux pour conclure le tableau que de parler de Vladimir Poutine ?

Certes, l’homme dégage une masculinité à toute épreuve mais il n’empêche qu’il franchit souvent la ligne quand il s’agit de son opposition. On devient pas l’homme le plus riche du monde en restant un ange.

Je vous encourage à lire cet article.

Voila voila, je vous invite évidemment à regarder la coupe du monde de chez vous et en streaming de préférence, parce qu’honnêtement, ils sont horribles mais le cercle des gros fils de pute ne résume pas qu’a eux. Regardez juste les types qui tiennent BeIn Sports.

A bientôt.

 

Publié par Hooligan Sensible

Rédac-chef de ce bordel.

2 commentaires

  1. t’es un bon gros con de footeux, toi. Tu devrais aller vivre chez les Popovs, t’y serais bien. La Russie comme camp de concentration pour les gogols de supporters, et le monde ira mieux

    J'aime

    Réponse

    1. C’est la première fois que je me fais insulter par un gars portant aussi mal des fringues de prostitués. Du coup merci pour la première ?

      J'aime

      Réponse

Répondre à Robin.Glam. (@glam_robin) Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s